dimanche 13 janvier 2013

Mami wata et kouamé le pecheur ( partie 3)


Mamy Wata est une déesse puissante, Kouamé se réveille rétabli, le mal qui le rongeait à miraculeusement disparu. Mais notre pêcheur, pourtant est songeur. Il a encore en mémoire le rêve étrange qu’il a fait cette nuit.

Toute la journée, devant la joie de ses amis et de sa famille, surpris par sa guérison subite, Kouamé reste pensif.
Il a encore en esprit, la femme d’une beauté extraordinaire, qui le soignait tendrement. Plus étrange encore, la requête qu’il vienne chanter pour elle sur la mer.

Au fond de lui, Kouamé est conscient que ce rêve est la clé de sa guérison, non pas les rituels que sa famille a effectué. La journée s’écoule lentement, et Kouamé a déjà le cœur à la mer, il prépare sa pirogue et ses filets, pendant que le soleil poursuit sa course.

Malheureusement, la bonne santé de Kouamé ne fait pas plaisir à tout le monde, et en plus qu’il s’affaire déjà pour aller pêcher, accroit la haine et la jalousie de Tanoh.

Tanoh a toujours envié à Kouamé sa notoriété et sa chance à la pêche. Il été le meilleur pêcheur du village, jusqu’à ce qu’un jour Kouamé revienne avec sa pirogue pleine, qu’il le refasse les jours suivants au point d’être maintenant le pêcheur le plus réputé de la région.
Devant l’échec de sa tentative d’ensorceler Kouamé, il a décidé de réessayer le plus rapidement possible.

Enfin le soleil se couche, et Kouamé sort sa pirogue pour prendre la mer. Une mer calme et tranquille, ou règne en mère Mamy Wata.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire